Comment l’être humain peut-il vivre mieux plus longtemps ?

© Kolopa Aurélie, 2020

Êtes-vous séduit à l’idée d’allonger votre espérance de vie ? De vivre beaucoup plus longtemps tout en étant en bonne santé ? D’améliorer votre qualité de vie et de prendre votre santé en main ? Le but étant d’avoir une santé de fer pour toute la vie.

Parlons de télomères. Qu’est-ce que c’est ? Ce sont les extrémités de vos chromosomes qui rétrécissent en vieillissant. Cependant, vous pouvez les agrandir. Comment ? Grâce à la méditation, l’exercice, la nourriture saine, le sommeil et même les multivitamines, qui peuvent vous aider à allonger vos télomères. Vous pouvez donc rajeunir biologiquement tout en vieillissant. Ainsi, vous pouvez par exemple avoir 50 ans, mais vos télomères en auront 35. Le chiffre dépend bien évidemment de combien vous allez allonger vos télomères. Vous devez vivre sainement pour pouvoir augmenter vos chances de vivre longtemps et en bonne santé. Étant donné que vous aurez besoin de notre corps le plus longtemps possible, vous devons donc lui fournir tout ce dont il a besoin. Et cela ne dépend que de vous !

Les règles d’or à table

La nourriture, c’est de l’information. Des instructions pour le corps. Elle améliore votre biologie ou la dégrade. Elle affecte l’expression des gènes et des hormones. Essentiellement, on peut se dire en boucle que tout ce qu’on met dans notre bouche, tout ce qu’on avale va nous aider à soit avoir une longue vie ou soit une vie courte. A vous de choisir. Dès maintenant, pas dans 20 ans. Cela augmente votre espérance de vie, et surtout vous vous sentez bien maintenant. Et comment on y arrive ? Cela commence dans la cuisine. En regardant son assiette, on veut voir des plantes, des protéines de bonne qualité et du très bon gras comme de l’huile d’olive, de l’huile de noix de coco, des noix, des graines, de l’avocat. Avec ce bon équilibre, vous avez les fibres. Qui aident votre corps à éliminer les toxines. C’est simple, laissez la nourriture créée par l’homme. « Mangez celle créée par Dieu ». Dieu a-t-il créé la génoise ? Non. A-t-il créé l’avocat ? Probablement. Ainsi, pas de fausse nourriture. Ni emballé, ni industriel. Faites en usine, on n’y touche pas. Fait à partir d’une plante, on peut manger.

De nombreuses expériences qui ont été faites sur des singes macaques rhésus ont pu affirmer que ceux qui mangent moins en quantité vivent plus longtemps . Car ils produisent moins de déchets oxydatifs qui sont liés à l’accélération prématurée du vieillissement et de l’âge . Une bonne règle à adopter consiste à manger moins à chaque repas, pour fragmenter l’apport alimentaire pendant la journée. Attention, ceci n’est pas une incitation au grignotage ! Manger des aliments dans le respect de l’équilibre: des aliments sains, avec un index glycémique bas.

De plus, adoptez la fragmentation des repas. Autrement dit, « Un petit déjeuner de roi « , « Un déjeuner de prince »,  » Et un dîner de pauvre  » En outre, mangez davantage le matin, bien à midi et moins le soir. Et si nous suivons les adages des proverbes populaires: « Mangez de bon appétit le matin, partagez avec un ami le midi et donnez à votre ennemi le soir.» Pourquoi ? Car les calories du soir sont moins brûlées que celles consommées dans la journée. Ainsi, les corps gras qui ne se transforment pas en énergie ne brûlent pas en dormant et sont directement stockés dans notre organisme. D’où l’importance d’éviter de consommer des aliments trop riches en graisses le soir, car la prise de poids est à la longue inévitable. On prend donc un repas du soir léger.

Pyramide Alimentaire de 2020 complètement revisitée dans son contenu : plus équilibrée et surtout plus durable. Elle est proposée sur le site de Food in Action (site où toute l’info nutrition et diététique est dédiée aux professionnels de la santé ). Mais a été développée par Karott’SA, avec l’appui scientifique du département diététique de l’Institut Paul Lambin (Haute Ecole Léonard de Vinci).
Image libre de droit.

Il est important de manger des fruits et légumes chaque jour. Diversifiez et choisissez des fruits et légumes de saison. Les fruits et légumes les plus frais possibles sont les plus riches en vitamines. Buvez 1,5 L d’eau par jour au minimum. Cela correspond à 8 ou 10 verres d’eau par jour. Evitez les sodas. Le sucre qu’elles contiennent provoque des réactions hormonales qui augmentent l’appétit. Mot d’ordre : De l’eau, de l’eau, de l’eau ! Et l’alcool ? De l’art de boire… avec la plus grande modération. Pas d’abus de vin et d’alcools.

Au quotidien, variez l’alimentation. Répartissez de façon plus équilibrée l’apport alimentaire sur la journée. Choisissez des aliments complets, riches en fibres et si possibles bio, exempts de résidus chimiques. On conserve ainsi la qualité de l’enveloppe du grain et du germe qui renferme les nutriments essentiels de la céréale. Diminuez la consommation de viande à remplacer par du poisson, des œufs, des produits laitiers maigre ou par une combinaison de céréales et de légumineuse.

Selon Anne-Sophie Masureel, infirmière de formation et responsable de l’équipe santé à Univers Santé à Louvain-la-Neuve, il est clair que l’on vit plus sainement en étant végétarien qu’en étant carnivore. D’après elle, la viande est bonne et certaine viandes sont meilleures que d’autres. Mais en petite quantité. Elle n’est ni pour ni contre, pour elle le fait est de manger équilibré. Les grandes quantités sont mauvaises. Le plus important pour elle c’est de varié et de ne pas être dans une mono-alimentation.

Laissez tomber les sucreries, les aliments raffinés, et les aliments industriels. Faites attention aux excès en sel, sucres et graisses. La santé est tout d’abord dans notre assiette, en passant par une bonne alimentation et une bonne hydratation. Une nutrition saine, et une assiette colorée, est garante d’une alimentation variée et équilibrée.

Parlons du mirage des suppléments… Il est recommandé de ne recourir aux compléments alimentaires que sur avis médical. Un médecin peut, par exemple, vous en prescrire, s’il détecte une carence (c’est assez fréquent pour la vitamine D), ou dans certaines indications médicales bien spécifiques. Pourtant, de nombreuses personnes dans le but de rester en bonne santé, ont recours à des préparations à base de vitamines, de minéraux, de plantes ou encore d’antioxydants, disponibles sans prescriptions médicales en pharmacie, dans les grandes surfaces ou via Internet.

Anne-Sophie Masureel, affirme : « Est-ce vraiment des spécialistes ? Ceux qui préconise cela ? Pour moi les compléments alimentaires sont très soutenus par le Lobby pharmaceutique, il y a beaucoup de pub. C’est du marketing. Si on mange sainement, il n’y a pas besoin de prendre de compléments alimentaires. Nous, on recommande des fruits et légumes. Mangez des mandarines vous aurez des vitamines C, aller courir tous les jours vous aurez vos vitamines D »

40 % de la population utilisent l’un ou l’autre complément alimentaire. Or, il est fortement déconseillé, car leur effet protecteur n’est pas prouvé et les compléments alimentaires pourraient même causer des effets indésirables. Plusieurs études montrent même un risque accru de développer certains cancers suite à la prise de compléments multi-vitaminés et ou d’antioxydants en grande quantité. C’est dire si la prudence doit être de mise avec la prise de compléments alimentaires ! Demandez donc toujours conseil à un médecin ou un diététicien. Priorité à une alimentation saine ! Aucun complément ne vaut une alimentation saine, variée et suffisamment riche en fruits, légumes.

Anne-Sophie Masureel se dit très contente de voir qu’il y a beaucoup plus d’engouements en faveur d’une alimentation saine. Elle se dit plus positive par rapport au changement qu’il y a en faveur de l’alimentation.

La nutrition par « c’est pas sorcier’, le magazine de la découverte et de la science.

Bien dormir pour mieux vivre

Le sommeil, c’est la santé. Sans lui, notre forme et notre moral sont à plat. Il nous rend au centuple ses bienfaits et nous permet de mieux vivre nos journées. Le sommeil est un élément capital dans la vie de l’être humain, puisqu’en moyenne, il passe un tiers de sa vie à dormir. C’est précisément de ces heures de sommeil que dépendent très largement la forme physique et l’équilibre psychologique de chacun. Mais un rythme de vie trépidant entraîne nombre de personnes à négocier le repos que réclame leur organisme, ce qui n’est pas bon.

Il faut savoir que le sommeil se déroule en quatre temps. Une nuit de sommeil est caractérisée par une succession de cycles (4 ou 5 en moyenne) qui durent approximativement une heure et demie chacun. Et chaque cycle comporte lui-même plusieurs stades… D’où l’importance de dormir.

Sachez que le manque de sommeil, l’absence de sommeil ou bien juste son raccourcissement a de grandes conséquences sur notre santé car c’est un facteur de risques impliqué dans de nombreuses maladies. A plus long terme, le déficit chronique du sommeil favorise l’obésité, et peut-être même une diminution de la capacité à éviter les infections. Et qu’à l’inverse, un sommeil réparateur est la clé d’une jolie peau, d’une bonne mine et d’une énergie débordante. Vous l’aurez donc compris pas de négociation possible ! Il faut dormir 8 heures par nuit. Eh oui, le sommeil rend beau ! C’est votre meilleur anti-rides et coupe – faim. En effet, des études scientifiques sur le sujet montrent que le sommeil récupérateur diminue la sensation de faim. Ainsi donc, dormez et vous mincirez !

Cependant de nombreuses personnes souffrent d’insomnie. La rumination mentale et l’anxiété apparaissent comme des causes fréquentes des troubles du sommeil. Essayez de modifier la perception d’une situation que vous ne pouvez supporter. Il y a des situations que l’on ne peut pas changer, il faut donc trouver des solutions pour évacuer les tensions. Les méthodes de relaxation, la pratique d’un sport, ou les habitudes liées au coucher constituent quelques-uns des moyens efficaces et à la portée de tous pour gérer le stress.

L’insomnie mènent pendant la journée à la manifestation d’une grande fatigue à l’origine de difficultés de mémorisation et de concentration. Ainsi que d’une baisse des performances physique et intellectuelles. Cela produit aussi : somnolence, ralentissement de la vitesse de réaction, bâillements répétés, baisse de la vigilance, etc. À cela s’ajoute, un sentiment de nervosité et d’irritabilité.

Si vous en avez la possibilité, et si vous en sentez le besoin, faites une courte sieste en cours de journée. Sachez que faire des siestes est recommandé. Alors n’attendez plus, et faîtes des siestes ! Cette pause permettrait déjà, en outre de faciliter la digestion.

Et voici donc quelques conseils pour trouver rapidement le sommeil : limitez le temps passé au lit en dehors des périodes de sommeil (ne pas y regarder la télévision, y manger, y travailler,…) Préférez le sommeil nocturne au sommeil diurne car il est plus réparateur en règle générale. Maintenez un horaire de sommeil régulier. Il faut de la régularité avant tout. Pratiquez des exercices physiques en journée plutôt qu’en soirée surtout si ceux-ci sont intenses. Une chambre saine, calme et sereine, sont la garantie d’un bon sommeil. Entretenez donc un environnement facilitant le sommeil (maintenir une température de +/- 18°, réduire au maximum la luminosité et le bruit, prendre soin de sa literie et la changer régulièrement, etc.) De plus, ce que vous mangez et buvez le soir à un impact direct sur votre sommeil. Respectez donc une alimentation saine. Les repas gras et copieux sont donc à éviter le soir. Évitez le café, et l’alcool en soirée. Evitez le tabac en toutes circonstances. Et abstenez-vous de prendre des somnifères. Et enfin prévoyez un moment de détente avant le coucher : lisez quelques pages et écoutez de la musique douce,…

La sommeil par « c’est pas sorcier’, le magazine de la découverte et de la science.

BOUGEZ ! Le sport c’est bon pour la longévité !

L’activité sportive doit faire partie de notre hygiène de vie. Elle devrait faire partie de notre existence, comme une évidence. L’activité physique est en réalité obligatoire, et devrait être un réflexe à adopter si vous voulez vivre le plus longtemps possible ! Il n’est jamais trop tard pour pouvoir s’y mettre ! La recommandation est de minimum 30 minutes de marche rapide par jour ou équivalent. Bouger davantage, est ce petit plus indispensable qui permet de rester en forme et de vivre plus vieux en bonne santé. Et cela aide aussi à maintenir son poids et à favoriser l’équilibre psychologique ! Le tout est de persévérer, de se dépasser, jusqu’à ce que nous ne puissions plus nous en passer. Alors, nous resterons en forme, toniques, dynamiques et entreprenants très longtemps. Une activité physique régulière suffisante permet de se sentir bien : diminution de l’anxiété et du risque de dépression, amélioration de la quantité et de la qualité du sommeil. Elle préserve la santé sur le long terme : diminution du risque de développer certaines maladies (hypertension artérielle, cancers, ostéoporose, maladies cardio-vasculaires, etc), diminution du risque de surpoids, de diabète et d’obésité. Et permet d’éviter la sédendarité (faible dépense énergétique couplée à une position assise ou semi-allongée). Vous l’aurez deviné, non au mode de vie sédentaire ! Et oui à la pratique d’une activité physique régulière !

Selon l’OMS, (l’Organisation mondiale de la santé) ceux qui ne pratiquent pas d’activité physique suffisante, encourent un risque de décès majoré de 20% à 30% par rapport à ceux qui sont suffisamment actives physiquement.

Ainsi, il faut réduire le temps passé assis. Marcher un maximum. Dès que cela est possible, marchez plutôt que de prendre la voiture ou les transports en commun. En dehors du travail, limitez le plus possible le temps passé assis : attention par exemple au temps consacré aux écrans. La vie, c’est le mouvement ! Alors bouger sans cesse à tout âge, faites du vélo, marchez un peu tous les jours… Descendez une station de métro, de bus ou de tram avant la vôtre et marchez pendant la dernière partie du trajet. Évitez de prendre la voiture pour faire une petite course, surtout le week-end où nous sommes moins pressés. Allez-y à pied, en vélo… Montez les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur ou l’escalator. Accordez-vous une pause quotidienne de 10 minutes pendant laquelle vous faites des mouvements de bras et de jambes. Elle réveille plus que la fameuse pause-café et est bien meilleure pour la santé ! Faites des promenades dans la nature. Et, pourquoi pas, mettez-vous au karaté, un art martial qui discipline le corps et l’esprit !

Ainsi, ayez une vie toujours active ! Pas de retraite pantouflarde ! Le fait de pratiquer peu d’activités sociales n’est pas bon. Pratiquez une activité sportive en collectivité. Et essayez de vous débarrasser du stress.

Réagissant à ce sujet, Anne-Sophie Masureel, ne tranche pas : « Je crois que d’une part, notre mode de vie est assez stressante, il faudrait fondamentalement qu’on y change quelque chose. Mais cela n’est pas encore gagné encore je crois, car on ne va pas dans ce sens là rit-elle. »

Anne-Sophie Masureel termine par un bémol :  » Améliorer son hygiène de vie c’est super, il y a pas mal de choses que l’on peut donc exclure. Cependant, on vit dans une société avec de la pollution atmosphérique,… Et nous consommons des produits toxiques dans l’alimentation même… »

Est-il possible d’allonger la durée de vie sans aucune modification génétique ?

Blue Zones : régions de longévité exceptionnelle dans le monde.

Supercentenaires: leur secret dévoilé.

Aurélie Kolopa, 25 ans, actuellement étudiante en communication à l’ISFSC. Aime danser et écouter de la musique et adopter une healthy life. Etant très visuelle, elle adore les jolies choses. Les réseaux sociaux n’ont pas de secrets pour elle. En parallèle, elle est créateur de contenu en Free-lance sur Instagram, c’est dans ce milieu que son goût pour la beauté des choses c’est affirmé.